Non classé|

Lors de la soirée du 17 mai organisée par la mairie de Neuvy, Sébastien DENIZOT de l’association Cap Tronçais a exposé les risques encourus par l’ambroisie, les tiques et enfin le moustique tigre.

Avec la même approche pour chacune des espèces, il a en premier lieu exposé des aspects de biologie, puis les risques sanitaires et enfin les moyens de s’en prémunir.

Ainsi, le moustique tigre progresse allègrement et va très prochainement concerner Neuvy car ses communes voisines à l’est le sont.

Sachant que ce moustique est agressif et sévit en plein jour, les apéritifs à l’extérieur, les barbecues et les autres activités externes risquent d’être gâchés. En outre, il peut être vecteur de maladies.

Les zones pavillonnaires hébergent des lieux de ponte potentiels : objets ou jouets qui trainent dehors, réserves d’eau à ciel ouvert, coupelles de jardinage… Le délai entre la ponte et l’émergence du moustique peut être très rapide : à peine 8 jours en été. La prolifération peut alors vite se produire.

Le meilleur moyen de lutte consiste donc à repérer puis supprimer tous les lieux potentiels de ponte qui pourraient se remplir avec la pluie. Enfin, il peut être nécessaire de jeter un œil aux gouttières afin de s’assurer que toute l’eau s’évacue bien.

Ces quelques actions peuvent alors nous permettre d’avoir une meilleure tranquillité et de mieux profiter de notre été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − quatorze =

Close Search Window